Charcuterie Loire-Atlantique

Bonneterre s’engage sur la charcuterie pour garantir un revenu stable pour les producteurs, des pratiques toujours plus exigeantes pour le bien être animal et l’environnement.
Découvrez nos actions en faveur des éleveurs et de leurs animaux.

Des éleveurs partenaires engagés

Depuis 2012 nous travaillons avec des éleveurs engagés dans une démarche de production durable respectueuse des hommes et des animaux

  • Les porcs sont élevés dans des fermes 100% bio
  • Les éleveurs sont regroupés dans l’organisation Porcs Bio du Centre
  • Une gouvernance participative

Débats mis en place sur les décisions et la fixation des prix.

  • Respect de l’équilibre matière

Dans la filière porc, la difficulté pour des transformateurs est de pouvoir vendre l’ensemble des morceaux du cochon en bio au sein de filières rémunératrices. Bonneterre cherche à valoriser via sa gamme de charcuteries bio un maximum de parties de l’animal en développant des produits comme le boudin ou les pâtés. De cette manière, l’animal se trouve ainsi mieux valorisé pour que nos producteurs obtiennent une rémunération plus juste pour leur travail.

Des animaux mieux traités

Nous travaillons à améliorer le bien-être animal au-delà du cahier des charges du bio.

  • Une alimentation à base de céréales bio

venant exclusivement de la ferme.

  • Une alimentation majoritairement produite sur la ferme

(objectif de 100% des aliments cultivés et fabriqués à la ferme d’ici 2021).

  • Des élevages 100% paillage (zéro caillebottis)

et un espace de vie adapté pour l’animal. (Le caillebotis est un sol perforé qui permet d’évacuer les excréments des porcs. Les porcs élevés sur caillebotis n’ont ni le confort physique et thermique offert par la paille, ni la possibilité d’exprimer leur comportement naturel de « curieux fouisseurs »).

Un impact carbone réduit

Nous privilégions des éleveurs locaux français pour limiter l’empreinte de nos produits sur l’environnement.

  • Fermes proches de l’abattoir en Loire Atlantique
  • Interdiction des emballages en plastique noir de carbone

qui perturbe la filière de recyclage d’ici 2020.

  • Un objectif neutralité carbone d’ici 2025

Des produits du terroir bio jusqu’au goût

Depuis 2013, le jambon de Vendée IGP Bonneterre est le 1er Jambon de Vendée certifié Bio en magasins spécialisés.