Jambon de Bayonne IGP 4 grandes tranches

120g

  • Jambon de porc

  • Sel des Salies de Béarn

Notre jambon de Bayonne est fabriquée à partir de viande pur porc IGP, élevé dans le Bassin de l’Adour au bord de l’Atlantique et aux pieds des Pyrénées.
La salaison au sel des Salies de Bearn dans la région du Bassin de l’Adour et l’affinage de notre saucisse sèche se font à quelques kilomètres par un salaisonnier respectant le savoir-faire de la région.
Un séchage et un affinage pendant 9 mois minimum.

Ingrédients

Jambon de porc*, sel.

 

*Issus de l'agriculture Biologique

Conseils d'utilisation

Avant ouverture : A conserver entre 0°C et +4°C

Origine
des matières premières

Viande de porc

Bassin de l’Adour et Salies de Béarn

Sel

acheter maintenant

  • Fabriqué dans le

    Sud Ouest

  • Jambon

    certifié

    IGP

il tient tous ses engagements

  • N°1

    Des partenariats durables avec nos producteurs

    Les porcs de cette filière sont élevés dans le Bassin de l’Adour, au bord de l’Atlantique et aux pieds des Pyrénées par un couple d’éleveurs passionnés respectant le cahier des charges de l’IGP Sud-Ouest.
    La salaison et l’affinage sont réalisés à quelques kilomètres par un salaisonnier dans le respect du savoir-faire historique de la région.
    Une juste rémunération de nos producteurs.

  • N°2

    Des savoir-faire préservés

    Ce jambon de Bayonne est séché et affiné 9 mois minimum pour laisser s’exprimer leurs saveurs et l’assaisonnement, caractéristique du jambon du Pays Basque.
    Il est fabriqué dans le respect des traditions historiques de la région du Sud Ouest, par des éleveurs et un salaisonnier attachés aux savoir-faire.

  • N°3

    Des ingrédients et des origines de qualité

    Fabrication à partir de viande pur porc IGP, élevés dans la région du Bassin de l'Adour.
    Le salage est fait à partir de sel issu des Salies de Béarn, dans le pays de l'Adour.

  • N°4

    Un cahier des charges exigeant

    Une traçabilité totale, 100% de l'alimentation des porcs qui est produit sur l'exploitation.
    Une contribution à l'équilibre des matière qui vise à transformer la totalité des parties du porc, valorisant ainsi l'animal.